Rendez-vous Téléphonique

Votre conseiller voyages vous répondera sous 48 heurs

Demander un devis

Votre conseiller voyages vous rappelle à la date et à l’heure de votre choix

02 Jours - La réserve naturelle de Ngoc Son Ngo Luong

La réserve naturelle de Ngoc Son Ngo Luong est une véritable bouffée d’air pur bienvenue au cours d’un voyage au Vietnam, par exemple après avoir visité la grouillante et bruyante capitale du pays. Un bout de paradis en pays Muong !

Où se situe la réserve de Ngoc Son Ngo Luong ?
En plein territoire Muong, à environ 4 heures de Hanoi se trouve la réserve naturelle de Ngoc Son Ngo Luong. Entre le parc national de Cuc Phuong à l’Est et la réserve naturelle de Pu Luong à l’Ouest, celle de Ngoc Son Ngo Luong est une destination écotouristique qui mérite véritablement d’y passer quelques jours pendant votre séjour au Vietnam.

Ngoc Son Ngo Luong est encore méconnue et très peu visitée car la réserve naturelle n’a été ouverte au public qu’en 2010 et pour s’y rendre il faut privilégier un transport privée (voiture ou moto). 

Avec l’aide de l’Agence Espagnole pour le Développement et la Coopération Internationale, les autorités locales se sont inscrites dans une démarche de promotion et de sauvegarde de leur écosystème. La forêt représente 78% des terres, le reste étant les terres agricoles et non exploitées. La population de la réserve est à 90% d’origine Muong.

Que faire à Ngoc Son Ngo Luong ? 

Ici, la nature est particulièrement riche et généreuse, ainsi la réserve nous propose de:

    •    Réaliser des treks: Il est possible soit de faire des randonnées en revenant tous les soirs dormir dans la même Nha San (maison chez l’habitant au Vietnam) ou bien d’inclure Ngoc Son Ngo Luong sur un trekking de plusieurs jours reliant le parc national de Cuc Phuong à la réserve de Pu Luong. Il y’a plusieurs difficultés de trek selon les différents sentiers.
    •    Faire du VTT ou de la moto: À l’image du trek, il est possible de faire des randonnées à vélo ou à moto. En revanche, nous ne pouvons pas rejoindre Cuc Phuong ou Pu Luong à vélo ou en moto car les chemins sont trop difficiles.
    •    Se baigner et se prélasser dans les rivières et cascades: Il y’a plusieurs cascades qui créent de véritables piscines naturelles. Si vous y êtes pendant la bonne saison, alors vous pourrez passer des après midi entiers à vous baigner aux pieds des cascades ou bien vous amusez avec les enfants du village qui jouent dans les rivières.
    •    D'aller à la rencontre de l'ethnie Muong: En vous baladant dans les villages vous pourrez contempler la vie quotidienne des Muongs. Le soir en passant la nuit chez l’habitant et en partageant le repas avec vos hôtes vous pourrez en apprendre d’avantage sur leur culture et leurs traditions.

Rencontrez les populations locales et vivez une vraie expérience solidaire en Asie !
Chez Ethnic Voyage nous favorisons toujours l’échange et les connexions entre les cultures. Ainsi dès que c’est possible, nous proposons à nos voyageurs de passer quelques nuits chez l’habitant. Vivre le quotidien est sans doute le meilleur moyen d’intégrer une culture !
 Passer la nuit chez l’habitant, ne signifie pas seulement dormir. C’est avant tout prendre le temps d’observer et de participer à la vie quotidienne des populations locales. C’est rencontrer toute leur famille, c’est partager le thé ou l’alcool local, c’est préparer puis savourer le repas avec eux. Bref, c’est vivre leur quotidien le temps d’une soirée ou d’une journée.

Accompagné de votre guide local, indispensable en tant qu’interprète, passer la nuit chez l’habitant est sans doute le meilleur moyen d’intégrer la culture d’un pays. Ces soirées festives où l’on peut confronter différentes cultures restent bien souvent un des meilleurs souvenirs de nos voyageurs au Vietnam, au Laos ou au Cambodge. 
Si vous aussi, vous êtes curieux du mode de vie des différentes populations locales du Vietnam, du Laos ou du Cambodge, rencontrez les, passez du temps à leurs côtés car c’est en multipliant ces instants authentiques que petit à petit vous intégrerez les particularités de chaque culture.

Dans quelle mesure la nuit chez l'habitant respecte les valeurs du voyage solidaire?
Pour nous, passer une nuit chez l’habitant est un acte concret et utile en terme de tourisme solidaire. La prudence est cependant de mise dès lors qu’il s’agit de voyage solidaire, car en Asie certains acteurs touristiques peu raisonnables abusent de voyageurs crédules et ne se soucient que trop peu de l’équilibre environnemental des populations visitées. Il nous est impensable d’envoyer nos voyageurs où les mises en scène ont remplacé les activités traditionnelles. En aucun cas nous ne voulons révolutionner les habitats et les façons de vivre de nos hôtes, d'autant plus lorsqu'il sagit d'ethnies minoritaires aux traditions ancestrales. Pour qu’un voyage soit réellement solidaire, celui ci ne doit pas laisser d’empreinte indélébile, les effets de notre venue doivent rester modiques et raisonnables. Le tourisme solidaire doit permettre d’aider les minorités ethniques à sauvegarder leur identité et non le contraire. C’est ainsi que nous concevons nos expériences chez l’habitant, réalisées en direct avec les populations locales ou bien encadrées dans un projet associatif communautaire.

Les conditions de vie chez l'habitant au Vietnam: 
Avant de paser la nuit chez l'habitant au Vietnam, il est important de comprendre exactement quelles sont les conditions que vous rencontrerez en dormant dans une Nha San (maison traditionnelle). Certains seront amplement satisfaits de ce confort, d’autres peuvent le trouver trop spartiate à leur gout. Voilà pourquoi si vous décidez de passer la nuit chez l’habitant a Vietnam, il faut savoir que:
    •    Ce sont des maisons en bois, le plus souvent sur pilotis avec la pièce de vie principale à l’étage.
    •    Nous dormons dans cette pièce principale tous ensemble sur des couchettes molles. Ce ne sont évidemment pas des lits, c’est assez confortable, mais encore une fois tout est relatif. Des oreillers et des couvertures sont mis à disposition de chacun.
    •    Des espaces sont créés juste avant de se coucher, ainsi chacun possède sa propre moustiquaire et le plus souvent des rideaux peuvent être tendus pour donner plus d’intimité.
    •    La plupart du temps, la famille qui nous reçoit dors dans la même pièce, souvent dans une partie qui lui dédiée. Maintenant, dans certaines maisons, elle peut dormir dans une pièces indépendantes si la maison est grande voire dans une maison voisine.
    •    Les repas sont la plupart du temps pris dans cette même pièce. De manière conviviale, nous nous installons en rond, assis à même le sol pour partager le repas avec la famille d’accueil. Selon les saisons et selon les familles et les maisons, il se peut que le repas soit pris ailleurs, comme par exemple sous la maison sur pilotis, nous sommes alors assis tous ensemble autour d’une grande table sur des chaises.
    •    La famille cuisine elle même, nous avons évidemment la possibilité d’assister à la cuisine et d’y participer si l’envie nous en prend. La cuisine étant la plupart du temps dans une pièce annexe de la maison.
    •    Les salles de bain sont à l’extérieur de la maison. Elle sont très sommaires mais tout à fait pratique pour le minimum vital avec une douche et des toilettes à l’européenne (avec un siège). Elles sont carrellées et dans 90% des cas, elles sont équipées d'un chauffe eau éléctrique.
    •    Quand on passe la nuit chez l’habitant, on doit s’adapter à la vie des villageois et non l’inverse. Les villageois se lèvent tôt pour partir travailler, ainsi dès que le soleil se lève la vie se fait entendre dans le village. Il faut donc se préparer à entendre les animaux se réveiller et même parfois les entendre pendant la nuit. Bref, ne soyez pas surpris d’entendre les coqs, les chiens et leurs congénères tôt le matin. Et même parfois (de plus en plus rare), en fonction de la région et de l’emplacement de la maison, nous pouvons avoir le droit à la propagande matinale de la radio relayée les hauts parleurs qui existent encore.
    •    Les maisons sont plus ou moins décorées, plus ou moins "belles" en fonction des ethnies et du niveau social de chaque famille.

Les tarifs varient fréquemment selon les périodes de voyage. N’hésitez pas à nous contacter pour connaître les promotions en cours, et aussi les détails des programmes organisés par Ethnic Voyage et personnaliser cet itinéraire et adapter le prix et le nombre de jours selon vos besoins et votre budget. Consultez tous nos voyages et circuits culinaires, cliquez ici pour le Vietnam.

Envoyez-nous votre demande de voyage et nous vous répondrons au plus vite !!!

EthnicVoyage.com. Voyages hors des Sentiers battus

Réserver    Personnaliser

Apartment for rent in Ciputra Hanoi