Rendez-vous Téléphonique

Votre conseiller voyages vous répondera sous 48 heurs

Demander un devis

Votre conseiller voyages vous rappelle à la date et à l’heure de votre choix

Saigon - Perle de l'extreme orient

Ho Chi Minh Ville, anciennement connue sous le nom de Saigon, se situe à 1 730 kilomètres de Hanoi. C'est à la fois la première ville du pays et son poumon économique. Le commerce y bat son plein, et signe des temps, de nouveaux gratte-ciel sortent de terre tous les ans.

HO CHI MINH
Capitale de la colonie de Cochinchine depuis 1887, Saigon, ce « Petit Paris de l’Extrême-Orient » est devenue Hô Chi Minh-Ville en 1975. Peut-être retrouvera-t’elle un jour son nom comme St Petersbourg ? Cette ville de presque 10 millions d’habitants, située au sud-est du pays au bord de la rivière Saigon et à proximité du delta du Mékong mêle ultra modernité des tours de verre ou des magasins branchés et Vietnam authentique avec ses marchands ambulants au chapeau conique, sa cuisines de rue et ses cyclo-pousses. Le quartier névralgique et historique de Dong Khoi abrite les plus beaux édifices coloniaux de la ville dont la Poste Centrale, l’Opéra de style Belle-Epoque, l’ancien hôtel de ville devenu le siège du Comité du peuple de style néo-Renaissance, la cathédrale Notre-Dame ou encore des hôtels mythiques comme l’hôtel Continental rendu célèbre grâce à ses illustres clients comme André Malraux, Graham Green ou Somerset Maugham, Le Majestic, l’Hôtel Caravelle ou le Rex. Hô Chi Minh possède également des musées et des sites historiques parmi les plus intéressants du Vietnam. Vous ne manquerez pas le Palais de la Réunification somptueusement meublé dans le pur style des années 70, où le très émouvant Musée des vestiges de la guerre. Dans le quartier chinois de Cholon, théâtre du film « L’Amant », parmi les nombreuses pagodes, Thien Hau que l’on visite dans l’épais brouillard des fumées des spirales d’encens est une des plus délicates et envoutantes.

Dans un vacarme étourdissant, survoltée et tournée vers le monde moderne, Ho Chi Minh, capitale économique du pays, dévoile son passé colonial et sa facette chinoise pittoresque et colorée. Hô Chi Minh-Ville, nommé Saigon avant 1975 , est la ville métropolitaine du Sud Vietnam, joue le rôle de la capitale économique du pays. Au cours du 6è décennie du dernier siècle, elle fut la perle de l`Extrême-Orient et le plus important port régional, mais aussi un centre scientifique. De nos jours, Hô Chi Minh-Ville n'est pas seulement un centre commercial mais aussi scientifique, technologique, industriel et touristique. Malgré son histoire de 300 ans, Hô Chi Minh-Ville possède de nombreux ouvrages architecturaux exemplaires, marqués par des origines sino-vietnamo-européennes, parmi lesquels : la Maison aux Dragons (Nha Rong), le temple de l’Empereur de Jade, le quartier chinois, le palais de la Réunification, le théâtre municipal, la poste centrale, des pagodes anciennes. De cette ville, Ho Chi Minh est allé en France en 1910 en bateau la Touche Tréville pour sauver son peuple.

Patrimoine architectural:
L’ancienne Saigon était jadis surnommé « le petit Paris de l’extrême-Orient », la ville a laissé le charme colonial à d'autres villes telles que Luang Prabang au Laos pour se tourner vers une métropole mondialisée. La skyline de la ville est aujourd'hui dessinée par la silhouette de nombreux gratte-ciels, avec notamment la tour Bitexco, reprenant les traits de la fleur de lotus. 

L’héritage de la période coloniale a toutefois subsisté avec la présence de nombreux bâtiments de cette époque : 

L'Hôtel de Ville au bout de l’avenue Nguyen Huê, incontestablement le plus bel hôtel de ville du Vietnam. 

L'opéra de la ville, dont la façade principale rappelle celle du Petit Palais de Paris.

Côte à côte, sur la place de Paris vous trouverez la poste centrale dont la charpente métallique a été construite par un certain Eiffel et la Basilique - Cathédrale Notre-Dame de Saigon, construite en briques rouges… fabriquées à Marseille !

Mais aussi le palais de Justice, le bâtiment des messageries, les villas coloniales, etc. 

L’architecture traditionnelle s'observe au travers les lignes sinisées des pagodes de la ville. L’ambiance qui y règne lors des jours de prières est une chose insolite à observer. Parmi ces pagodes vous avez : la pagode de l'Empereur de Jade, la plus connue. La pagode Giac Vien sur la rue du lac Long Quan, la plus ancienne de la ville ; la pagode Vinh Nghîem, Giac Lam, etc.

Patrimoine historique:
Ancien village cambodgien, capitale de la Cochinchine, capitale de la république du Sud Vietnam, métropole contemporaine… L’histoire de la ville s’illustre à travers les différents musées de la cité :

Le musée de l'Histoire du Vietnam conserve près de 17 000 antiquités précieuses.

Le musée des Crimes de guerre qui, depuis 1975, permet aux visiteurs de voir des objets fabriqués, des photos et des portraits documentant les crimes de guerre, notamment commis par les américains.

Le palais de la Réunification fut construit en 1865. Aujourd'hui, il constitue un lieu touristique autant pour les Vietnamiens que pour les étrangers. Ceux-ci peuvent notamment voir l’état du palais avant la prise de Saigon en 1975. 

Patrimoine culturel:
La mode de vie de Saigon est vraiment différent que celle d’Hanoi ou celle de Hué. Ho Chi Minh ville possède en effet une atmosphère particulière : celle d’une métropole conservant des traditions et les reflets de l’âme du Vietnam avec celle d’une ville qui s’occidentalise, rattrapée par les effets de la croissance économique. L'image la plus inoubliable de cette métropole est sans doute la circulation, une véritable fourmilière en marche : motos, scooters, vélo, bus, voitures et camions se frôlent dans un ballet sonore incessant. On est loin de la paisible Saïgon du début du siècle dernier. 

Quelques conseils pratiques:
Ho Chi Minh-Ville est marqué par deux saisons : celle des pluies, de mai à novembre. La saison sèche dure de décembre à avril. La température et le taux d’humidité sont élevés toute l’année.

Dès votre arrivée à Hô Chi Minh-Ville, vous serez très impressionné par la circulation. Vous hésiterez un moment avant de traverser les larges boulevards de Saigon, adoptez la technique des Vietnamiens, en traversant sans hésiter bien en vue, d'un pas lent et régulier.

Si vous avez choisi de vous loger dans le quartier routard de Pham Ngu Lao, vous n'aurez que l'embarras du choix pour trouver une chambre à un bon prix, tant les hôtels pour backpackers sont nombreux dans ce quartier.

Ho Chi Minh ville est le hub national du Vietnam : on trouve le premier aéroport du pays desservant régulièrement les villes intérieures, les villes de l’Asie du Sud-Est et le reste du monde. La gare d’Ho Chi Minh Ville constitue également la première gare ferroviaire du pays. Et enfin, le réseau autoroutier a tendance à s’étendre autour de la métropole.

Le quartier chinois de Cholon
Est-ce un quartier, une ville ou un immense marché? Un coup de pied dans une fourmilière en ébullition qui mérite un détour. Les Hoa, vietnamiens d'origine chinoise, sont les commerçants et s'agitent dans des magasins aux enseignes en idéogrammes chinois. Fini le temps où le Chinatown de l'époque coloniale était célèbre pour ses bars à opium, ses tripots où les volutes d'opiums s'échappaient jusqu'aux maisons closes voisines.

Le parfum de l'encens s'échappe encore des pagodes Quan Am et Tiên Hâu, de beaux bâtiments coloniaux subsistent encore malgré l'intérêt des promoteurs pour chaque parcelle. Votre destination sera à coup sûr le marché Binh Tây reconnaissable par son beffroi, véritable labyrinthe voué à la consommation ou des marchandes perchées au milieu de produits aussi divers qu'inattendus semblent dormir sur place, prisonnières.

Enfoncez vous, au hasard dans ses allées étroites, bordées de petites échoppes d'où s'exposent une infinité de produits et objets. Le marché traditionnel se trouve lui sur les flancs de Binh Tây, des étals de viandes, poissons, fruits, légumes qui attendent d'être transformés en soupe, nem, beignets et servi dans la gargotte au centre du marché.

Mais l'épaisse moiteur lourde d'odeur vous enivre! Ciao le marché, retour dans les rues avoisinantes à la recherche d'un bar. L'activité fébrile ne laisse que peu de place au repos, il y a peu d'endroits pour souffler tout en contemplant les masses humaines en mouvement. Autour du marché, boutiques, gargotes, atelier, coiffeur, nettoyeur d'oreilles s'y succèdent.

Ne pas manquer, non loin de là, les marchands de la rue Thuan lan ong qui proposent leur pharmacopée traditionnelle dont les bouteilles d'alcool de serpents. On peut profiter de la route entre Cholon et le centre-ville pour découvrir l'hippodrome où des quais assez glauques longent la rivière de saigon.

Les tunnels de Cu Chi
Les tunnels de Cu Chi  ont joué un grand rôle dans la guerre du Vietnam. Se situent à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Hô Chi Minh-Ville, ils furent creusés dès la fin des années 1940 par des combattants, affrontèrent les forces françaises puis américaines, les artilleries, les bombes et les armes chimiques. Surnommée le "Triangle de fer", puis le « Zone de tir à volonté », s'étendant sur plus de 200 kilomètres, environ 1,20 m de haut sur 0,80 m de large, comprenant les cuisines, les infirmeries, les salles de réunion …ces tunnels permettaient aux zones contrôlées par le Viet-Cong de communiquer entre elles, lorsqu'elles étaient isolées dans des zones américaines ou sud-vietnamiennes. Ils servaient également d'abris à la population lors des attaques aériennes. Les soldats vietcongs y vécurent dans des conditions extrêmement pénibles, ils sont aussi les témoins vivants du patriotisme des Vietnamiens.
Saigon
Le temple Cao Dai

Fut contruit en 1926, à l’Est de la ville de Tay Ninh, ce temple est le centre du Caodaïsme. Une synthèse de toutes les écoles architecturales de l’Orient et de l’Occident, mais il n’est pas extravagant, et sa beauté est originale. Nous avons l’occasion d'assister à la messe de midi et trouvons sur l’autel tous les grands hommes du monde : Cakyamauni, Confucius, Jésus – Christ, Laos – Tseu, même Janne d’Arc, Victor Hugo, Lénine etc…. et l’œil divin symbolise cette religion à la philosopie « toutes les religions s’orientent vers le même chemin ».

EthnicVoyage.com - Le plaisir de voyager autrement!
Les autres nouvelles des voyages au Vietnam

Apartment for rent in Ciputra Hanoi