Rendez-vous Téléphonique

Votre conseiller voyages vous répondera sous 48 heurs

Demander un devis

Votre conseiller voyages vous rappelle à la date et à l’heure de votre choix

L’ile de Quan Lan, la perle cachée de la baie de Bai Tu Long

De l’embarcadère Van Don, Quang Ninh, après 3 heures en bateau, nous arrivons à l’ile de Quan Lan. La première attraction consiste en nouveaux petits tuk-tuks. Le vent maritime remporte de la fraicheur , il existe également d’énormes paysages pittoresques. Le tuk-tuk convient alors parfaitement à une virée

Située dans l’ensemble des iles dans la baie de Bai Tu Long, Quan Lan ne possède non seulement les magnifiques paysages privilégiées, mais encore d’innombrables valeurs historiques et culturelles.

Avec 11km2 de surface, l’ile s’étend de l’est à l’ouest, de la montagne Van Don à la montagne Got avec les hauts monts orientaux comme les murailles empêchant du vent et des vagues. Aux jours normaux, Quan Lan manque des passageurs. Sur la seule voie , il existe quelques touristes rentrant des stations balnéaires, parfois un scooter passe et tout l’espace revient ensuite au silence. Sur la plage déserte, quelques petits troupes de touristes s’amusent et attrapent les petites coquilles ou les crabes de sable miroitantes sous le soleil.
Ile de Quan Lan
 
Lendemain petit matin , nous nous levons tôt afin d’accueillir et de contempler l’aube. L’espace est calme, seules les vagues qui murmurent douchement. Les crabes prennent la fuite rapide dans les pierres. Le soleil brille et les brises frôlent.
Tout le monde balade sur le pont en observant l’aube puis visiter le marché du village littoral. De haut, Quan Lan se ressemble à une peinture dans laquelle les maisons à toit rouge ressortent entre le vert des champs de mais, de pommes de terre et du riz.
Après le petit-déjeuner, notre groupe arrive à l’ensemble d’anciens pagodes et temples de Quan Lan. Plusieurs  siècles avant, il existait ici un port commercial très animé, c’est pourquoi ce lieu au large immense dispose de si grandes pagodes ainsi que les vestiges archéologiques. 
Le temple de culte du roi Ly Cao Tong a été construit vers la 19ème siècle à l’architecture de la lettre « cong » en chinois (工) se composant de « bai duong », « hau cung » et 3 salles « ong muong ». Le toit est couvert aux tuiles à écailles dont le sommet est orné par 2 dragons se tournent vers la Lune.
Se trouve à droite du temple de culte aux docteurs Quan Lan – les frères de la famille Pham qui se sont débarassés les envahisseurs de la dynastie Yuan. La pagode majestueuse de Quan Lan est située à gauche dont le calme domine totalement.
 
Comme Quan Lan ne dispose pas encore de l’électricité , les services d’hôtel ne cout pas du tout bon marché. Il convient que les jeunes voyagistes logent chez les habitants en vue d’économiser du dépense. Ce mode facilite aussi la découverte culturelle intéressante dans l’ile.
A temps présent, les habitants de Quan Lan gagnent encore leur vie par la pêche au large, du siponcle nu et la fabrication de la sauce de poisson. Le service du tourisme vient d’être exploité depuis quelques années.
Arriver à Quan Lan, les visiteurs pourraient déguster les fruits de mer au prix bon marché. Les crevettes toutes fraiches à peine attrapées seraient bouillies puis servies avec du sel au citron, les meretrix cuits au vapeur , la sauce aux concombres de mer très bonne pour la santé.
Du siponcle nu torrifié est aussi une spécialité originale. Par ailleurs, les villageois sont également fiers de la culture les patates douces et des cacahouètes les meilleures du Vietnam.
On trouve 2 belles stations balnéaires à Quan Lan : Son Hao et Minh Chau dont la montée est légèrement douce et elles possèdent toutes les magnifiques sables blanches et raffinées.
La plage de Son Hao donne sur la côte de grandes vagues, par contre, celle de Minh Chau se trouve dans la baie , elle est donc calme et tellement transparente qu’on puisse observer au fond.
La voie menant à Minh Chau traverse la forêt touffue des syzygiums de plus de 14 hectares qui s’étire sur 5km en cercle en entourant les dunes de sable. Les âgés nous disent que cette forêt existe depuis quelques 300 ans.
 
Les syzygiums contribuent à conserver la terre, empêcher du vent et ombrer , les ancêtres nous enseignent toujours de garder ces arbres utiles. Même s’ils sont un bon type de bois, peu d’habitants les découpent et exploitent.
Après la visite en bois, nous passons au marais Lac en vue d’atteindre la plage Nhang Ria et finissons par la plage Chuong Nep.  La première dispose d’intensives vagues et est une bonne destination de camping. Si les touristes y restent plus longtemps, il convient de pêcher les poissons à la crique d’O Lon où vivent d’énormes fruits de mers et d’arriver aux grottes de Soi Nhu,de Cai De… dans la forêt nationale de Bai Tu Long.

 

Sails of Indochina - Merveille naturelle du monde
Les autres nouvelles des voyages au Vietnam

Apartment for rent in Ciputra Hanoi