Rendez-vous Téléphonique

Votre conseiller voyages vous répondera sous 48 heurs

Demander un devis

Votre conseiller voyages vous rappelle à la date et à l’heure de votre choix

Le pontentiel du tourisme à Nghe An

La province du Nghe An se situe au nord du Vietnam, à 300 km de Ha Noi. Elle est entourée, au nord par la province de Thanh Hoa, au sud par celle de Ha Tinh, à l'est par la mer de l'Est et à l'ouest par trois provinces du Laos : Xieng Khoang, Bo Ly Kham Xay et Hua Phan. Avec une superficie de 16 371 km², Nghe An est la troisième plus grande province du Vietnam. Elle tire ses principaux atouts de la mer, des plaines, des terres intérieures et des régions montagneuses. Au nord-est se trouve la chaîne de montagne de Truong Son qui descend du nord-ouest au sud-est, couvrant 83 % de la superficie de la province.

Divisions administratives

  • Ville de Vinh
  • Ville de Cua Lo
  • District de Dien Chau
  • District de Tan Ky
  • District de Quynh Luu
  • District de Anh Son
  • District de Yen Thanh
  • District de Con Cuong
  • District de Nghi Loc
  • District de Nghia Dan
  • District de Nam Dan
  • District de Thanh Chuong
  • District de Hung Nguyen
  • District de Qui Chau
  • District de Que Phong
  • District de Tuong Duong
  • District de Ky Son
  • District de Do Luong

Transports
En 1996, le volume de fret s'élevait à 3 009 000 tonnes, dont 2 364 000 tonnes par la route et 645 000 tonnes par voie fluviale, et le nombre de passagers à 4,4 millions de personnes, dont 3 millions par la route. Volume du fret par les transports locaux : 3.297.000 tonnes en 1998. Nombre de passagers dans le secteur des transports locaux : 4,9 millions de personnes

Voies fluviales
La rivière Ca qui prend sa source au Laos et traverse 11 districts avant de se jeter dans la mer de Chine est très pratique pour les transports fluviaux. La province a une capacité de transport par voie fluviale de 279/20 168 unité/t. Le port maritime de Cua Lo est un port international où les bateaux d'une capacité de 5000 à 8000 t peuvent entrer et sortir. Un autre port, celui de Cua Hoi, se trouve tout près.

Routes
365 km de routes provinciales et 5930 km de routes de districts et de communes. La nationale n°1 traverse la province du nord vers le sud sur 100 km. La province est également desservie par les routes n°7 (225 km), n°48 (122 km) et n°15 (149 km).

Chemin de fer :
L'express de la réunification traverse le Nghe An du nord vers le sud sur 124 km de long. La province possède 7 gares ferroviaires.

Aéroport :
L'aéroport de Vinh est opérationnel depuis 1995 avec quatre vols par semaine.

Télécommunications :
Nombre de téléphones dans la province en 1998 : 61.622 Le système des transports de la province est bien mieux qu'il y a quelques années, néanmoins, à cause de la largeur de la province et de sa topographie complexe, les transports constituent un handicap pour le Nghe An.

Education
La province du Nghe An est connue pour sa tradition d'éducation dans tout le pays. Elle forge sa réputation sur les plus grands lettrés du pays qu'elle a vu naître, dont Hô Chi Minh.
En 1997, la province disposait de 1089 établissements d'enseignement général, dont 1029 écoles primaires et 60 établissements d'enseignement secondaire. En 1998, la province comptait 794.890 élèves répartis comme suit :

  • 455.957 dans le primaire
  • 264.034 dans la moyenne section
  • 74.899 dans le secondaire.
  • 26.499 professeurs assuraient les cours.

Nghe An comptait également 6.284 élèves dans l'enseignement supérieur, encadrés par 530 professeurs. L'Ecole Normale Supérieure de Vinh, crée en 1959, forme des professeurs de lycée, des diplômés post-universitaires et des mathématiciens. L'institution est en passe de devenir une Ecole d'enseignement multidisciplinaire : aquaculture, droit, informatique, économie, gestion, ingénierie et langues. Toutefois, la formation de normaliens reste l'épine dorsale de l'Ecole (60 % des cours dispensés). Environ 800 millions d'enfants sont scolarisés à différents niveaux, mais la plupart des écoles sont encore de petites cahutes en bambou et disposent de peu d'équipements et de professeurs. C'est pourquoi, les besoins d'éducation de la population n'ont pas encore été atteints. Pour différentes raisons, de nombreux enfants invalides n'ont pas la chance d'être scolarisés, et l'illettrisme dans les régions montagneuses et les régions côtières est très haut. Le plan de développement socio-économique de la province pour l'an 2000 accorde une grande importance à la généralisation de l'éducation primaire ainsi qu'à l'éradication de l'illettrisme.

Population et main d'oeuvre
Environ 2,8 millions d'habitants en 1997 (troisième place derrière Ho-Chi-Minh-Ville et la province de Thanh Hoa), dont 1 409 600 hommes pour 1 464 200 femmes et 245 000 urbains contre 2 628 800 ruraux. 1,3 million de travailleurs (soit 52,4 % de la population) répartis de la façon suivante :

  • secteur primaire : 944 537 personnes, soit 73,9 % des actifs
  • secteur secondaire : 148 300 personnes, soit 11,6 % des actifs
  • secteur tertiaire : 185 237 personnes, soit 14,5 % des actifs

12 % des travailleurs sont diplômés du collège ou de l'université. Peu de personnes travaillent dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'économie et des techniques (3,2 % sont des techniciens). La grande majorité des travailleurs sont dans le secteur primaire. La province compte 230 «maîtres» et « docteurs » de l'université, plus de 27 000 cadres diplômés des université et des collèges, 60 000 techniciens diplômés du collège et 36 000 sont des travailleurs spécialisés. 90 % de la population est constituée des Kinh et 10 % par des minorités ethniques, dont 247 000 Thai, 67 000 Tho, 22 000 Kho Mu, 18 000 H'Mong, etc.

Ressources naturelles
Ressources en eau douce
Grâce aux pluies annuelles de 1800-2000 mm, environ 21 milliards de mètres cubes sont utilisables pour les habitants et l'économie. Cependant, certaines régions comme celles à l'ouest de la rivière Ca sont souvent à cours d'eau ainsi que les régions montagneuses. Dès lors, l'irrigation et l'apport en eau propre s'avère être un problème pressant. La densité des rivières et cours d'eau est de 0,6 à 0,7 km/km². La rivière Ca, avec 375 km de long et un bassin de 28 590 km², occupe 80 % de la capacité en eau douce totale de la province. Les rivières de la province sont en inclinaison sur l'est ce qui permet d'installer des stations hydroélectriques d'une capacité de 500 MW comme celles de Ban Mai (400 MW).

Ressources en eau maritime
Le lit maritime de la province fait 4239 miles nautiques carrés de large. D'une profondeur de 40 m, avec un sol relativement mou, les eaux maritimes constituent un endroit idéal pour l'élevage de beaucoup de poissons, crevettes et autres d'une quantité de 84 000 t. On compte 267 poissons d'eau de mer, dont des harengs (30 % à 39 %), des anchois (10 % à 15 %), et 8 variétés de crevettes, dont des langoustines. Les deux principaux sites de pêche sont Lach Quen large de 305 miles nautiques, d'une quantité de 250 à 300 t et celui de Dien Chau, large de 425 miles nautiques carrés et d'une quantité de 360 à 380 t. La côte de la province s'étend sur 82 km de long, avec 6 portes propices à la construction de ports maritimes. 1730 ha de surface en eau salée et saumâtre et 9100 ha d'eau douce sont favorables à la pisciculture.

Ressources énergétiques :
218 stations électriques et 87 barrages. 69,5 % des foyers ont accès à l'électricité.

Ressources minérales :
On compte une grande quantité de minéraux dans la province du Nghe An qui sont répartis de façon équitables dans les différentes régions mais, une faible quantité est exploitée dans l'industrie. La province est riche de mines de calcaire (Hoang Mai avec 30 millions de m3, Kim Nhan avec 11 millions de m3), de 300 millions de m3 de marbre et d'une grande quantité de pierre de construction, d'argile et de basalte propices à la production de ciment. On trouve du sable en grande quantité utilisé dans les domaines de la construction et celui de la production du verre. La province renferme également des mines de rubis (Chau), de charbon (Khe Bo) et de l'eau minérale (villages de Khang, Hat, Bo et Lang).

Ressources forestières
La forêt vierge de Phu Mat (90 000 ha) est protégée et surveillée. Les forêts de la province comptent 510 espèces d'arbres d'une capacité de 40 millions de m3 de bois de différentes variétés et 800 millions de bambous. Les forêts sont riches d'espèces d'arbres rares et de grande valeur comme le Fokicnihodginsis henryet thmas et l'Aquilaria, ainsi que d'espèces rares de plantes médicinales, 64 espèces d'animaux (dont 26 protégées), 137 espèces d'oiseaux (dont 9 protégés) et 25 de reptiles. Les ressources forestières de la province sont en danger à cause des coupes illégales dues à l'augmentation de la population.

Tourisme et culture
Avec 1500 à 1700 heures de soleil par an et une température moyenne de 23°C à 24°C, la province pourrait être un lieu agréable de tourisme. Néanmoins, à cause des nombreux typhons et des fortes pluies qui frappent chaque année la province, celle-ci attire peu de touristes. Il faudrait que la province exploite ses désavantages comme ses facteurs positifs. Cependant, l'industrie hôtelière et du tourisme s'est développée récemment à une croissance de 917,3 %. Le Nghe An compte un bon nombre de vestiges et de lieux culturels comme les vestiges de Kim Lien, la ville de Vinh, Ben Thuy, la rivière Lam, la montagne Quyet, la forêt primaire de Pu Mat, ainsi qu'une soixantaine de vestiges historiques et culturels. La province est aussi le pays natal du président Ho Chi Minh. Son village est très visité. La plage de Cua Lo est, elle aussi très fréquentée. La province compte un petit nombre d'hôtels et de restaurants de bon standard. Le tourisme représentait en 1998 250.000 visiteurs, dont 7.232 étrangers. Les revenus engendrés par cette activité en 1998 s'élevaient à 81,439 milliards de dong. Le village de Dong Du promet le tourisme solidaire et équitable en restant au gite et en ferme avec la famille d'accueil. C'est un modele qui se developpe bien au Vietnam

Un magnifique champ de tournesols à Nghia Dàn

Nghia Dan est un district montagneux dans la partie occidentale de la province de Nghê An, à 100 km de la ville de Vinh. La région est devenue célèbre grâce à son champ de tournesol.

Le champ de 100 ha de tournesols qui s'étend sur plusieurs collines dans le plateau de Phu Quy est sous la gestion de la compagnie TH True Lait.

Les tournesols sont cultivés à des fins de rotation des cultures, de réduire le risque cumulatif de la maladie et des mauvaises herbes dans le sol. Leurs tiges, feuilles, fleurs et graines de tournesol sont utilisés comme un bon aliment pour les vaches laitières, et créent l'environnement écologique et de beaux paysages pour la région montagneuse aride de l’ouest de Nghê An.

À l'heure actuelle, c'est le plus grand champ de tournesol au Vietnam. Normalement, les tournesols fleurissent deux fois par an, de mars à avril et de novembre à décembre. La plus belle période de floraison tombe tard dans l'année, parfois jusqu'à début janvier de l'année suivante.

Les tournesols sont cultivés dans les champs le long de la piste Hô Chi Minh qui passe la commune de Nghia Son, district de Nghia Dan. Il y a une large vallée au milieu du champ et de nombreux chemins de 1 m de large qui divisent le champ en petites zones rectangulaires. Ces sentiers sont une grande commodité pour les visiteurs qui veulent se promener, admirer les fleurs et prendre des photos.

Ces dernières années, les tournesols pendant la saison de floraison à Phu Quy sont devenus un produit touristique du district de Nghia Dan en particulier et de la province de Nghê An en général.

Le «Festival du tournesol» qui a eu lieu du 25 au 27 décembre 2016 à Nghia Dan par le Comité populaire de la province de Nghe An a attiré l'attention des touristes nationaux et étrangers. Cependant, dès les premières fleurs commencent à fleurir, des milliers de personnes de tous âges dans les champs des fleurs tous les jours pour prendre des photos et admirer la beauté chatoyante de cette fleur.

Ethnic Voyage Vietnam
Les autres nouvelles des voyages au Vietnam

Apartment for rent in Ciputra Hanoi